Mon histoire “d’amour” pour les cartes a commencé dans ma famille. A vrai dire il ne s’agissait pas de tirer les cartes pour prédire quoique ce soit mais plutôt pour jouer … à la belote. Cela dit c’est très tôt que j’ai eu l’idée qu’elles puissent délivrer des messages. 

Le commencement

C’est forte de mon plaisir de jouer avec des cartes, de les prendre en main qu’un jour, prise d’inspiration j’avais envie de raconter une histoire, une histoire que je voulais vraie. Donc, vers 11 ans, j’ai fait mon premier tirage à ma maman. Je parle d’inspiration mais il est vrai que tout me poussé vers cela : Harry Potter, les sœurs Halliwell, Halloween …

via GIPHY

Revenons à ma maman ou plutôt son tirage. Très sérieusement et avec cet envie de m’amuser tout de même j’ai endossé le rôle de Mme Irma comme on prend celui de la marchande de légumes. J’ai donc fait une consultation, ma première. Je vais être honnête, je ne me souviens plus ce que je lui avais prédit mais je sais que ce que je dis ce jour là s’est produit peu de temps après. C’est ainsi que je commença à le faire aux autres au travers de ses amis et des miens. 

Oui mais voilà 

Je ne sais pas ce qui s’est passé, je ne crois pas avoir formulé le besoin d’arrêter mais comme certaines choses, mon intérêt est allé vers d’autres horizons. L’adolescence amenant avec son lot de changements. 

J’ai donc rangé cette aptitude dans un placard au point de presque l’oublier. Je pense que je peux même dire que je niais cette part intuitive de moi. 

Alors bien sûr je me suis intéressée à l’astrologie parce que beaucoup plus facile à expliquer, à mentaliser. J’ai cependant également délaissé cette pratique. Voyons ce n’est pas sérieux ce genre de loisirs 😉 

Est ce que toi aussi tu as délaissé des choses de ton enfance pour être plus sérieux ? 

Un nouveau déclic

Pour cette raison, mon amour pour les cartes a vraiment pris son essor en 2012. J’ai rencontré la bonne personne au bon moment. C’est donc une collègue de travail qui m’a initié aux oracles. Je ne connaissais pas puisque mon expérience se limitait uniquement aux jeux de 32 cartes. Je faisais en plus face à un autre blocage, je ne voulais pas connaitre mon avenir, parce que j’avais besoin de croire que j’étais maître de ma vie. Cependant l’expérience, les échanges et autre m’ont permis de me détacher de cette difficulté. J’ajoute en plus que j’adorais pouvoir m’amuser avec les cartes dans mes mains. 

Mon histoire d’amour est née

Je ne parle pas de ma relation avec mon mari, mais de celle avec mes cartes. J’ai besoin de les voir tous les jours. Cela m’apaise car je me sens accompagnée en faisant cela. Je sais que si j’ai besoin je trouverais une réponse formidable dedans. Même si j’en ai de moins en moins besoin (intuition directe), les avoir dans mes mains et un pur plaisir même si je ne fais pas de tirage. 

Si aujourd’hui j’ai décidé d’arrêter de proposer ce service, c’est vraiment dans le désir de promouvoir ton autonomie car c’est vraiment ce qui me motive dans le travail que je fais. Rendre les personnes autonomes il s’agit donc d’enseigner des méthodes afin que tu te les appropries. 

Cependant, j’ai désormais plus d’une trentaine de jeux de cartes. Mais lequel ou lesquels j’utilise maintenant ? Je t’en parle prochainement 🙂 

On arrive tous par des chemins différents ou similaires là où l’on doit aller. Je serais ravie que tu me partages ton expérience et où tu en es ? Est ce que tu as envie de te lancer dans l’aventure ? As tu besoin d’aide pour tirer les cartes ? 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

× Comment puis-je vous aider ?

NOUVEAUTÉ

 

 

Et si tu libérais tes blocages en une seule séance ?

J'ai crée un soin énergétique avec des résultats immédiats impressionnants. Tu aurais tort de t'en priver !